DIAGNOSTIC
Rappelons-nous que Denas a deux fonctions essentielles : le diagnostic et le traitement. Examinons donc le côté diagnostic.
Elle est vraiment étonnante cette rapidité avec laquelle Denas détermine les zones d’anomalie. Ce sont des endroits du corps dits zones d’asymétrie. Par exemple, vous avez un ami qui vous promène l’appareil dans la zone des «points assentiment» ou dans la zone paravertébrale du méridien Du Mai
(alors que vous sentez une douleur dans les lombes, à droite)
Traitement zones universelles.

Donc c’est très probabalement que pendant le traitement par l’appareil l’endroit de la peau des lombes à gauche sera de la couleur habituelle mais l’endroit de la peau à droite aura une coloration altérée. Ce sera un indice du changement non désirable des échanges énergétiques entre l’organe (dont la projection est localisée sur ce segment de la peau) et le cerveau. Donc l’indice d’une affection qui existe, d’un malaise ou d’une pré-maladie.

On peut faire aussi le diagnostic d’une personne sur la main – sur la paume ou sur le dos de la main. En moins d’une minute l’appareil nous « informe » : après  le passage de l’appareil dans les endroits problématiques soit c’est la peau qui change de couleur (elle devient blême ou rouge) soit l’appareil
« colle »  à la main.
Dans le dernier cas l’appareil semble rencontrer des obstacles à son passage sur les parties de la peau en question alors que les parties de la paume qui sont en bonne santé semblent « inaperçues » par Denas.