PRINCIPES D’ACTION DE DENAS

            Si dans un organe, dans un endroit de l’organisme il y a une déviation (des pathologies), le signal, qui se dirige vers le système nerveux central, émane de l’appareil déjà avec la correction par rapport à ces modifications. Le résultat est la réaction instantanée du système nerveux de l’organisme au foyer pathologique, le lancement dans l’organisme des mécanismes de l’autoguérison thérapeutique. L’impulsion du courant  électrique est très faible, qui change régulièrement et individuellement selon l’information qui vient de l’organisme, pénètre dans la couche cornée dans la profondeur de 1 – 2 millimètres au maximum, en exerçant l’influence nécessaire, et nous avons la possibilité d’obtenir un succès pendant les différentes affections.
L’appareil choisit lui-même les points douloureux, détermine lui-même la forme de l’influence selon l’état de l’affection dans le régime Dose Efficace Minimum, puis il donne le signal et après il se déconnecte. (C’est un des régimes de fonctionnement de l’appareil. L’appareil a plusieurs régimes de fonctionnement; par exemple selon le deuxième régime nous déterminons nous-mêmes la durée du fonctionnement selon les recommandations et les affections).

Les différences principales de la thérapie par l’appareil DENS des autres méthodes de traitement sont les suivantes:

1) De toutes les méthodes de l’électrothérapie les appareils DENAS et Dia-DENAS ont les plus vastes indications;
2) Le traitement par les appareils DENAS et Dia-DENAS est un des traitements les plus inoffensifs pour l’organisme humain. Les impulsions des appareils ressemblent selon leurs caractéristiques aux signaux électriques dans les fibres nerveuses; la durée des impulsions est tellement petite que même avec l’énergie considérable de l’influence il n’y pas de possibilité de détruire les cellules de l’épiderme qui sont soignées. Les impulsions n’ont pas d’influence thermique c’est pourquoi pendant le temps du traitement des malades oncologiques il n’y a pas de possibilité d’aggraver ou de provoquer le processus maléfique.
3) Pendant la thérapie par l’appareil DENAS il n’y pas d’effets pervers négatifs qui sont inévitables pendant la cure ordinaire et la cure physiothérapeutique.
4) La thérapie par l’appareil DENAS est une méthode de traitement sans médicaments. De nos jours dans les appareils DENAS et Dia-DENAS le problème de l’accommodation est résolu d’une façon optimale. Grâce à la présence de “Feedback biologique” au changement de l’impédance cutanée, les impulsions de l’appareil, ressemblant au maximum par leur forme aux impulsions nerveuses, changent régulièrement pendant le processus de l’influence (l’impulsion suivante diffère toujours de l’impulsion précédente). Ce phénomène en combinaison avec l’influence de haute amplitude (il faut noter qu’une telle amplitude n’a pas d’influence destructive), provoque une réaction d'adaptation, exprimée au maximum, avec l’obtention de l’harmonisation du fonctionnement de l’organisme.

            Comment se passe l’influence par les appareils DENAS et Dia-DENAS sur l’organisme humain?

            La thérapie par l’appareil DENAS est une méthode de traitement à l’aide de l’appareil qui a une influence médicale non invasive et ne détruit pas l’organisme humain. La thérapie par l’appareil DENAS vise à intensifier les forces intérieures de l’organisme, à normaliser le métabolisme et la circulation du sang, et le fonctionnement du système nerveux.

            Les effets de la thérapie par l’appareil DENAS sont les suivants:
1) effet régulateur général;
2) normalisation du métabolisme;
3) normalisation de la conduction des fibres nerveuses;
4) normalisation du fond hormonal;
5) normalisation des fonctions neuro-végétatives; 
6) normalisation du tonus vasculaire;
7) stimulation des processus de réparation;
8) stimulation de la regénération des tissus; 
9) effet anesthésique;
10) effet antiinflammatoire;
11) effet antioedémateux;
12) amélioration de la circulation du sang localement;
13) effet antiallergique.

            La thérapie par l’appareil DENAS active la plus grande partie des fibres nerveuses en incluant les fibres C. Les médiateurs chimiques qui transmettent les impulsions nerveuses dans ces fibres sont les groupes nombreux des substances spécifiques (les neuropeptides). Les recherches contemporaines ont prouvé que les neuropeptides assurent avec les autres facteurs le fonctionnement de toutes les fonctions biologiques de l’organisme. Par exemple: l’endorphine assure l’effet anti-douleur; la vasopressine et l’adrénocorticotropine influent sur les processus d’enseignement, sur la mémoire et sur la régulation de la pression artérielle; le peptide vasoactif intestinal influe sur la sécrétion du canal alimentaire et avec cela ce peptide diminue l’appétit; la somatostatine contribue à la diminution de la température; la lulibérine règle l’activité sexuelle; la tyrolibérine améliore la fonction respiratoire etc.